Vidéo

La Basse-Côte-Nord branchée

Basse-Côte-Nord branchée : Éducation

L’arrivée d’Internet haute vitesse de TELUSfr sur la Basse-Côte-Nord offre de nouvelles possibilités dans le domaine de l’éducation, autant pour les étudiants que pour les enseignants. Rencontre avec Aline Scofield, l’ancienne directrice de l’école de Rivière St-Paul et l’enseignant Keith Rowsell de Harrington Harbour. Ils m’ont raconté comment la connectivité allait améliorer leur quotidien.


La Basse-Côte-Nord branchée : économie

Sur la Basse-Côte-Nord du Québec, où j’ai eu la chance de me rendre grâce à une collaboration avec TELUSfr, l’arrivée d’Internet haute vitesse et la téléphonie cellulaire LTE dans la région va changer bien des choses. Et ça, ça donne de l’espoir aux municipalités, notamment en matière de développement économique.Pour discuter de ces opportunités numériques, je me suis rendu à Chevery pour y rencontrer Darlene Rowsell Roberts, l’administratrice de la municipalité de la Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent aussi préfet suppléant pour la MRC qui couvre la plus grande partie de la Basse-Côte-Nord, de Kegaska jusqu’à Blanc-Sablon.


La Basse-Côte-Nord branchée – Pakua Shipi

Lors de mon passage sur la Basse-Côte-Nord du Québec, où j’ai eu la chance de me rendre grâce à une collaboration avec TELUS, j’ai été marqué par mon passage à Pakua Shipu. Cette petite communauté innue de 387 membres, éloignée de toutes les autres communautés innues de la Basse-Côte-Nord, se préparait à accueillir l’Internet haute vitesse et la téléphonie cellulaire LTE sur son territoire, chose faite depuis le 15 novembre.


Le défi technique

Dans cette découverte de la Basse-Côte-Nord branchée grâce à TELUS, explorons d’abord le défi technologique. Rien de simple lorsque vient le temps de déployer un réseau sans fil LTE, qui apporte l’Internet haute vitesse et la téléphonie cellulaire à près de 5 000 citoyens répartis dans 14 communautés de la Basse-Côte-Nord.

Le territoire fait presque 400 kilomètres tout le long de la côte et la plupart des résidents se déplacent en bateau, avion ou motoneige, car à plusieurs endroits, la route est inexistante.


Présentation de la série

En août dernier, j’ai eu la chance de collaborer avec Telus pour me rendre sur la Basse-Côte-Nord pour rencontrer des gens qui auront bientôt accès à l’Internet haute vitesse et à la téléphonie cellulaire. Dans une série de vignettes photo et vidéo, je vous propose de découvrir bientôt comment l’arrivée de ces deux technologies va changer les habitudes de vies des gens de cette région du Québec.

Et comme me disait les gens de chez Telus, il s’agit d’un des plus importants projets d’infrastructure numérique au nord du 49e parallèle qui apportera de nombreuses opportunités dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’économie et qui bâtira des ponts de connexions entre la Basse-Côte-Nord et le reste du monde. #TELUS_Partenaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :