Réflexion

Arrestation de Julian Assange à Londres. Il était espionné depuis 2012, selon Wikileaks

Après plus de 7 ans d’asile diplomatique à l’intérieur de l’ambassade équatorienne de Londres, la police britannique a arrêté le co-fondateur de Wikileaks, Julian Assange.
Il a été arrêté pour violation des conditions de caution, mais également en relation avec une demande d’extradition des États-Unis qui date de 2017 pour conspiration avec Chelsea Manning au début de 2010.

Sur Twitter, le président de l’Équateur a publié une déclaration vidéo expliquant la décision de son gouvernement de retirer l’asile de Julian Assange.

L’Équateur a décidé souverainement de retirer l’asile diplomatique à Julian Assange en violant à plusieurs reprises les conventions internationales et le protocole de coexistence. #EcuadorSoberano

– Lenín Moreno, Président de l’Équateur, Twitter 11 avril 2019

Lenín Moreno, Président de l’Équateur

À la suite de son arrestation, Wikileaks a dit ne pas savoir où se trouvait Assange.

Parallèlement, l’ancien président équatorien Rafael Correa, qui avait donné l’asile diplomatique au co-fondateur de Wikileaks, dénonce la corruption de son successeur

Étrangement, Wikileaks révélait mercredi que Julian Assange était victime d’espionnage depuis 2012 dans ses quartiers au sein même de l’ambassade
équatorienne de Londres. Un groupe espagnol aurait même voulu le faire chanter en publiant de ses propos. Reportage de RT :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s